De notre envoyé spécial sur Italie-Croatie, Dino Zoff

Aller en bas

De notre envoyé spécial sur Italie-Croatie, Dino Zoff

Message par Dino Zoff le Ven 15 Juin - 8:23

Ayant profité de quelques jours de vacances en Ukraine, à
plus de 30°, utilisant mes notes de frais Top Euro qui, je le sais, ne seront
jamais remboursées, me voilà arrivant au stade de Poznan, arborant mon joli
teint mat. L’humidité polonaise a quelque peu crépu ma tignasse faisant
ressortir toute la fierté de mes origines méditerranéennes. Short serré vert
blanc rouge pour l’occasion, poitrail velu gonflé à bloc, je présente mon
billet au stadier et m’engouffre dans l’Arène. Surprise ! Le billet
réservé par la rédaction de Top Euro m’a placé dans le kop croate.
M’avançant prudemment vers mon siège, je maudis intérieurement notre bien aimé
rédac’chef Roland Blanc, ne doutant à aucun moment du choix délibéré qui a
conduit à cette situation. Les regards se tournent vers moi et quelques mots
croates, que je n’ai aucun mal à assimiler à de la moquerie, fusent. Mon « Italian
Gay Attitude » ne passe visiblement pas dans ce kop tendu comme un slip
vers ce match capital. Ma discrétion sera donc de mise, si elle est toutefois
possible.

Dès le coup d’envoi, les Italiens assoient leur système de
jeu sur ce match. Peu de différences avec l’organisation qui a prévalu face à
l’espace. De Rossi joue un peu plus haut, mais les Croates sont bien moins
menaçants en attaque que ne l’étaient les espagnols. Les occasions s’enchaînent
côté italien. Mes voisins, 1m90 en moyenne, crâne rasé, me lancent des regards
noirs à mesure que ma squaddra devient de plus en plus dominante. Prandelli a
décidé de maintenir Balotelli sur le terrain, ne souhaitant certainement pas
détruire le moral de son attaquant pour le reste de la compétition. Il est
clair que le laisser sur le banc eut privé de fait les Azzuris d’un de leurs
attaquants qui ne s’en serait jamais remis psychologiquement du fait de la
faillite du premier match. Voilà donc Super Mario qui tente de se
racheter : quelques beaux tirs, mais surtout beaucoup de mauvais choix. Le
message a visiblement été passé par Prandelli : jouer collectif. Le
problème avec Balotelli, c’est qu’il choisit de passer le ballon lorsqu’il
devrait tirer, et de tirer lorsqu’il devrait passer. Seul constat
positif : c’est moins pire qu’au premier match. Tout en restant dangereux
sur leurs occasions, les Italiens marquent le pas à la demi-heure de jeu. Les
Croates s’enhardissent mais l’inquiétude n’est pas de mise. Un peu avant la
mi-temps, Pirlo nous gratifie d’un coup franc parfait. Goaaaaaal ! Je
hurle au milieu de mes nouveaux amis tétanisés, qui n’apprécient guère. En
quelques minutes, je me retrouve allongé entre deux rangées de sièges, roué de
coups de pieds et de poings. Mon voisin de droite (qui je crois porte un nom en
« itche ») sort un objet long et contondant de son sac. Gloups !
Je trouve la mi-temps et le contact intime avec cet objet particulièrement
longs…

Les Croates reviennent gonflés à bloc en début de deuxième
période. Pour ma part, je décide de me faire discret. Le premier quart d’heure
est à leur avantage, sans réel danger pour les Italiens. Mais ô malheur, ô
inquiétude, les voilà qui commencent à accuser le coup physiquement comme face
à l’Espagne. Certains joueurs s’effacent totalement : Cassano totalement
cuit, De Rossi qui n’a pas assez reculé en défense centrale pour la sécuriser,
Giaccherini disparu. Il reste 20mn à jouer, la tension est palpable, les
Croates sont bien présents, trop présents. Coaching intelligent de l’entraîneur
croate : avec l’entrée de Pranjic, il fait évoluer son système de jeu vers
des attaques partant des couloirs. L’Italie, fatiguée, peine à s’adapter. Et ce
qui devait arriver… Sur la seule erreur défensive de Chiellini, une belle faute
de marquage, la Croatie égalise. Mes voisins exultent alors que je me tasse
dans mon siège. Pas longtemps car j’ai un peu de mal à m’asseoir.

La fin de la rencontre est dominée par la Croatie. L’entrée
de Di Natale n’a rien changé. Au-dessous de tout, les supporters croates
lancent des fumigènes sur Gigi Buffon et que dire de la banane lancée par mon
voisin à Balotelli lors de sa sortie. Le coup de sifflet final est un
soulagement. J’essaie de sortir au plus vite mais mes voisins ont bien
l’intention de fêter leur performance avec moi. Je ne m’étendrai pas sur la
destination des six ou sept bananes qu’il leur restait. J’ai d’ailleurs cessé
de compter au bout d’un moment.

Bilan de cette rencontre : les Italiens n’ont pas
convaincu, leur système de jeu restant très proche du premier match mais
surtout, incapable d’évoluer en fonction des changements tactiques de
l’adversaire. La même fatigue s’est installée dans la dernière demi-heure et il
apparaît clairement qu’à ce niveau de compétition on ne peut se contenter d’un
seul but d’avance, à moins d’être l’Espagne et de garder le ballon 70% du temps
de jeu. Enfin, la qualité technique individuelle était bien moins au
rendez-vous que face à l’Espagne. Quant aux Croates, ils ont fait leur match,
prouvant, comme à chacun des grands rendez-vous internationaux, qu’ils ne sont
pas là par hasard.

Il est désormais temps de se projeter, en regard aussi de la
large victoire de l’Espagne face à l’Irlande. Rien n’est perdu. Avec 4 points,
les Croates sont dans l’obligation de gagner face aux Espagnols pour assurer
leur qualification. Les Espagnols pourraient se contenter d’un match nul, mais
il y a fort à parier qu’ils joueront pour la victoire ce troisième match. Même
si l’hypothèse est fragile, un nul de leur part et une victoire 5-0 des
Italiens face à l’Irlande les sortirait de la compétition. Quant à l’Italie,
les choses sont claires : victoire impérative face à l’Irlande avec plus
de 3 buts d’écart ou un 2-0 à minima pour assurer la qualif à la différence de
but si match nul entre la Croatie et l’Espagne. Je simplifie un peu ces comptes
d’apothicaires qui peuvent évoluer si, dans le cadre d’un nul, beaucoup de buts
sont marqués entre l’Espagne et la Croatie mais je ne crois pas à cette option.
Gageons que l’Espagne aura à cœur de gagner et gagnera, aidant ainsi l’Italie à
se qualifier. Bien sûr, les Italiens gardent une grande partie de leur destin
entre leurs mains. Un nul ou une défaite face à l’Irlande les éliminerait de fait
et, dans ce cas là, personne pas même moi ne viendra les pleurer.

Malgré la déception d’hier soir, car déception il y avait
sur mon visage, j’ai tout de même un motif de satisfaction. Retenu samedi 23 et
dans l’impossibilité de voir en totalité le quart qui opposera le vainqueur du
groupe C au deuxième du groupe D, j’aurais peut-être la chance de savourer le
jour suivant un Italie-France qui nous rappellera à nous tous, chroniqueurs de
Top Euro, des souvenirs aussi angoissés qu’émus.

Quant aux supporters croates, vous savez désormais ce que
j’en pense…
avatar
Dino Zoff
Top Euro Star

Messages : 945
Points : 997
Réputation : 10
Date d'inscription : 29/05/2012
Localisation : Sans sirop

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De notre envoyé spécial sur Italie-Croatie, Dino Zoff

Message par Roland Blanc le Ven 15 Juin - 12:39

Brillant compte-rendu mon cher Dino. Tu peux envoyer ta note de frais à la rédaction de Top Euro. Comme je l'ai écrit ailleurs, les italiens vont se qualifier, c'est le scenario le plus probable. Je passe te prendre dans une heure, un avion nous attend à Villacoublay afin d'être au stade à 17h30 pour France-Ukraine.

_________________
Allez les bleus en 2014, bordel !!!
avatar
Roland Blanc
G.O.
G.O.

Messages : 840
Points : 910
Réputation : 7
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 55
Localisation : Dans la machine

Voir le profil de l'utilisateur http://topeuro2012.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De notre envoyé spécial sur Italie-Croatie, Dino Zoff

Message par Dino Zoff le Ven 15 Juin - 15:24

Salut les amis, descente de l'avion sous le soleil radieux d'Ukraine, la
Porsche louée par notre bien aimé Rédac Chef nous attend déjà sur le
tarmac. A l'intérieur, les shorts serrés, écharpes tricolores et sex
toys divers trônent fièrement sur le tableau de bord. Allez on file au
stade et on pense bien fort à vous ! Bon baisers de l'Ex-URSS !
avatar
Dino Zoff
Top Euro Star

Messages : 945
Points : 997
Réputation : 10
Date d'inscription : 29/05/2012
Localisation : Sans sirop

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De notre envoyé spécial sur Italie-Croatie, Dino Zoff

Message par Roland Blanc le Ven 15 Juin - 15:28

J'avais demandé des sièges cuir dans la Porsche et ces *%/?*+>>€ d'Ukrainiens nous ont collé des sièges en velours... Du velours dans une Porsche !

_________________
Allez les bleus en 2014, bordel !!!
avatar
Roland Blanc
G.O.
G.O.

Messages : 840
Points : 910
Réputation : 7
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 55
Localisation : Dans la machine

Voir le profil de l'utilisateur http://topeuro2012.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De notre envoyé spécial sur Italie-Croatie, Dino Zoff

Message par Dino Zoff le Ven 15 Juin - 15:31

Nous jouerons donc sur du velours
avatar
Dino Zoff
Top Euro Star

Messages : 945
Points : 997
Réputation : 10
Date d'inscription : 29/05/2012
Localisation : Sans sirop

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De notre envoyé spécial sur Italie-Croatie, Dino Zoff

Message par Roland Blanc le Ven 15 Juin - 20:35

Tu ne croyais pas si bien dire !

_________________
Allez les bleus en 2014, bordel !!!
avatar
Roland Blanc
G.O.
G.O.

Messages : 840
Points : 910
Réputation : 7
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 55
Localisation : Dans la machine

Voir le profil de l'utilisateur http://topeuro2012.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De notre envoyé spécial sur Italie-Croatie, Dino Zoff

Message par T.R. le Ven 15 Juin - 21:42

Du velours mouillé
avatar
T.R.
Top Euro Star

Messages : 676
Points : 709
Réputation : 7
Date d'inscription : 29/05/2012
Localisation : Montpellier champion de france 2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De notre envoyé spécial sur Italie-Croatie, Dino Zoff

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum